Louisbourg   Retour Mont-Louis Attaque de Gaspé
Accueil   Mont-Louis Actes notariés
 
                                                                                                                           
 

Noms des premiers habitants de Mont-Louis

 
 

Recensement 1699

 

 Des Habitations Nouvelles du Mont-Louis

 
 Les  Jean  Gagnon Commis  40 ans
 Jeanne  Loignon   Sa  femme  29 ans
     
Leurs enfants    
Jean   11 ans
Marie   9 ans
Angélique   7 ans
Charlotte   5 ans
Joseph   2 ans
     
Leurs domestiques    
Les Flèche   55 ans
Jean de Rainville Charpentier 25 ans
Thomas   23 ans
Marie Angloise   15 ans
 

Habitants

Pierre Morin   37 ans     Mes ancêtres 
Françoise Chiasson Sa femme 33 ans
     
Leurs enfants    
Barbe   12 ans
Marie   11 ans
Sébastien   8 ans
Denis   5 ans
Agathe   3 ans
Dame Morin Matrone 32 ans
     
René  Baudin Tailleur de pierre 39 ans
Suzane Vallée   30 ans
     
Leurs enfants    
Philippe   12 ans
René   10 ans
Guillaume   8 ans
Pierre   6 ans
Marie   4 ans
Michel   2 ans
     
François La Ramée    
Marie  Le Roux Sa femme  
Leur fils    
 Louis   1 an
     
Pierre  Guénet Maçon 47 ans
Isabelle  Paquet Sa femme 28 ans
     
Leurs enfants    
Isabelle/Elisabeth   10 ans
Charles   6 ans
Pierre   4 ans
Marie   2 ans
     
Jean Hostain   36
Jeanne Tardif Sa femme 27
     
Leurs enfants    
Joseph   6 ans
Marie   5 ans
Catherine   3 ans
Jean   2 ans
     
Jean  Moreau   38 ans
Marianne  Rodrigue Sa femme 26 ans
     
Leurs enfants    
Louise   5 ans
Jean   3 ans
Jeanne   9 mois
     
Jacques Morin   28 ans        note : fils de Pierre et Marie Martin, frère de mon ancêtre Pierre Morin ci-haut
Marie-Anne Lavergne Sa femme 27 ans
     
Vincent Guillot   28 ans
Suzanne Sa femme 22 ans
 
Garçons  Habitants 
Michel  Arbour Taillandier 26 ans       note : a épousé Barbe Morin fille de Pierre et Françoise Chiasson
Jacques  Guenet   25 ans
Jacques-François Morin   18 ans       note : fils de Pierre et Marie Martin
Pierre Morin fils   16 ans       note : fils de Pierre et Françoise Chiasson ci-dessus
Jean Morin   17 ans
Thomas  Guenet   23 ans      note : fils de Pierre (ci-haut) et Vieillot Catherine (né du premier mariage de Pierre Guénet)
 

Chaque habitant a trois arpents de terre défossée sur 25 de profondeur, ils sont tous placés sur les deux bords de la Rivière du Mont-Louis.

Ils ont tous chacun leur vache quelques cochons, leurs volailles, quelques- uns ont des bœufs.

Il a été concédé à chaque habitant 40 pieds de front sur le port sur 100 pieds de profondeur, on en concédera autant à ceux qui viendront pour former un village.

Il y a une forge établie, un moulin à eau qui ne moudra que le printemps prochain.

Quelques habitants commencent à recueillir des blés, de l’orge, d’autres grains dans peu de temps.  Ils en auront tous pour leur subsistance et plus.

Le Missionnaire a quitté, on a de la peine à en obtenir un ce qui est fâcheux et contraire à l’établissement.

Le Chirurgien est repassé en France pour ses affaires et on en doit ramener un autre le printemps prochain.

Outre les habitations des particuliers, il y a le domaine seigneurial bien bâti, les terres commencent à rapporter toutes sortes de grains.

Plusieurs personnes se disposent à s’y aller établir, le printemps prochain. La disette et la cherté du blé  empêchent qu’il n’y en aie un plus grand nombre.

 

                                                              A  Québec le 25 octobre 1699   Riverin

Recensements : Archives Canada France

http://bd.archivescanadafrance.org/

 

 

Recensement 1700

                                                                                                                                                                                               De la Nouvelle Habitation du Mont-Louis en Canada

                                                                                  Depuis les mois de Juin 1699 qu’elle a commencé jusque au mois de Juillet 1700 que les habitants ont été contraints d’en sortir

 

Pierre Morin Marin de Chaloupe Mon Ancêtre (à voir sur notre site en cliquant sur le nom)
Françoise Chiasson Sa femme  
     
Leurs enfants    
Marie    
Sébastien    
Denis    
Agathe    
Michel    
     
René Baudin Marin de chaloupe et maçon  
Suzanne  Vallée Sa femme  
     
Leurs enfants    
Philipe    
René    
Guillaume    
Pierre    
Marie    
Michel    
     
Jacques Morin Marin de Chaloupe  
Marie-Anne Lavergne Sa femme  
 Jacques Leur fils  
     
Pierre Guinet Pêcheur et Maçon  
Isabelle  Paquet Sa femme  
     
Leurs enfants    
Isabelle    
Charles    
Pierre    
Marie    
Françoise    
     
François de la Motte La Ramée Pêcheur et le scieur de long  
Marie Cardinal Sa femme  
Louis Leur fils  
     
Jean  Hostain Maître de Chaloupe  
Jeanne Tardif Sa femme  
     
Leurs enfants    
Joseph    
Jean    
Marie    
Catherine    
     
Jean Moreau Perchant  
Marie Rodrigue Sa femme  
     
Leurs enfants    
Jean    
Louis    
Marie-Jeanne    
     
Jacques Dumont Percheur scieur de long  
Anne Tardif Sa femme  
     
Leurs enfants    
Joseph    
Jacques    
Alexandre    
     
Vincent Guillet Maître de Chaloupe  
Suzanne……. Sa femme  
Damien Leur fils  
     
Julien………    
Barbe Lefrançois Sa femme  
Dorothée Leur fille  
     
François Gille Pêcheur  
Marie Laventure Sa femme  
Gertrude Leur fille  
     
Michel Harbour Pêcheur et maître de chaloupe  
Barbe  Morin Sa femme  note : ci-dessus en 1699 a 12 ans donc mariage à 13 ans
     
Abel Morin Pêcheur  
Marie Tibaudeau Sa femme  
Laurent Leur fils  
     
Pierre Choynard Pêcheur  
Marie Lagenais Sa femme  
Catherine Leur fille  
     
Pierre  Dugué Pêcheur  
Angélique Delagre Sa femme  
     
Leurs enfants    
Jacques    
Gertrude    
Geneviève    
     
Pierre Bidart Charpentier et pêcheur  
Jeanne Belain Sa femme  
     
Pierre le Roy des Jardins Charpentier et Maître des Grains  
Marie Martin Sa femme  
     
Leurs enfants    
Pierre    
Alexandre    
Françoise    
Geneviève    
Jean    
     
Louis Martin Maître de Chaloupe  
Louise Ratté Sa femme enceinte  
     
Antoine Jeannot Primenéal Maître de Chaloupe  
Marie Rainville Sa femme enceinte  
     
Claude Boisset Charpentier et maître de chaloupe  
Marguerite Morin Sa femme  
     
Leurs enfants    
Jean-Baptiste    
Marguerite    
Pierre    
     
Pierre  Bélanger Charpentier et Maître des Grains  
Marie Delaunay Sa femme  
 
Garçons  de 20 à 25 ans
 
Jacques Guérin Percheur et boulanger
Thomas Guénet Scieur de long
Jacques-François Morin Percheur
Petit-Jean ……. Pêcheur
Pierre Morin Pêcheur
 

 Recensement Mont – Louis.

 
Vingt et un  habitants (habitations) et quatre- vingt- onze personnes au recensement pour la période de juin 1699 à juin 1700.

On a commencé à mettre des habitants sur la terre du Mont – Louis qu’au mois de juin 1699.

Il y en a 19 qui ont semé, qui commencent à recueillir et qui font la vie sur leurs concessions.

Il y en a 13 qui sont basés sur le port et qui commencent un village très bien situé.

Les blés, les orges et les autres grains, les légumes les autres jardinages y viennent en perfection.

Les bestiaux y viennent très beaux et multipliant beaucoup, les pâturages y sont bons.

Les associés du dit ROUSSIN ont commercés cette colonie naissante du mois de juillet 1700.

Les habitants font la pêche, labourent leurs terres, font des planches des mâts de chevrons et autres bois de charpentes.

Avec ferveur ils auront fournis des grains en abondance  propre à faire commerce aux gens de la morique et ailleurs.

On y avoir fait aussi dans le temps des bœufs salés, du lard, du beure et des suifs.

L’impatience des associés, les mauvais conseils qu’ils ont suivis  faussent les mesures qu’ils ont pris ou à prendre dans cette affaire.

C’est leçon ordinaire des compagnies surtout quand les associés sont de Paris ils veulent décider de tout, ont aucune expérience.

Le dit ROUSSIN souffre beaucoup de la conduite de ses associés quand viennent mal avec lui. Il réclame avec tout le respect possible la protection de Monseigneur.

Sous  cette protection cette affaire pourra sans ressource, avant qu’il est lié 6 ans il en eu plus de cent familles sur cette terre.

Le dit ROUSSIN offre de la soutenir et de la rétablir sous la protection du Monseigneur, si lorsque sa grandeur aura bien voulu empêcher ses associés de le troubler d’avantage.

                                                                                                                                                                                         Le 12 octobre 1700       ROUSSIN

Recensements : Archives Canada France

http://bd.archivescanadafrance.org

 

Maintenant il y a 1499 habitants à Mont-Louis. Mont-Louis s'appelle désormais St Maxime-du-Mont-Louis. Le nom de St Maxime-du-Mont-Louis tient son nom du prénom de l'abbé Maxime Tardif (1821-1850) secrétaire de monseigneur Pierre-Flavien Turgeon lors de la fondation de la paroisse ainsi que du nom de la seigneurie du Mont-Louis. Mont-Louis suite à un concours sur le plus beau village du Québec de moins de deux milles habitants est devenu "Le plus beau village du Québec." Son maire est Mr Bernatchez. Le premier secteur d'activité est le bois .Dans la baie de la localité de Mont-Louis il y a deux ports de pêche. L'un de ses ports est rattaché à une usine de transformation du poisson. .

                                   Mont-Louis de nos jours               Coucher de soleil à Cap-Chat près de Mont-Louis   

Haut de page